Tout ce qu’il faut savoir sur l’automédication

automédication

L’automédication est le fait de prendre des médicaments sans demander un avis médical. Cette pratique commence à se généraliser. Cependant, les concernés ne se rendent pas compte des risques qu’engendre l’initiative de se soigner seul. Voici les informations essentielles à retenir sur l’automédication.

Astuces pour utiliser l’automédication sans risque

Le mésusage est le risque fréquent de l’automédication. Si les médicaments sont mal utilisés, ils deviennent des substances pratiquement dangereuses. Il est donc judicieux de lire avec précaution les notices. Il ne faut jamais recourir aux médicaments mal stockés. On doit respecter la posologie des médicaments et la durée du traitement. Cela s’applique notamment aux jeunes enfants.

Il faut proscrire l’automédication en cas de prise simultanée d’autres médicaments.

Les pathologies traitées par automédication

On peut soigner les petites affections de l’hiver par automédication. Parmi ces maladies, on peut trouver la toux, le rhume et la gorge irritée. Avec la prise d’antalgiques en vente libre, on peut soulager des douleurs faibles à modérées. Celles-ci concernent les maux de ventre et les céphalées. Les affections de la peau comme les irritations et les petites brûlures se soignent aussi par automédication.

Les affections chroniques telles que les rhinites allergiques ou la migraine peuvent être traitées sans ordonnance médicale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *